Home / Conseil municipal / Les Villeneuvois pris en otage…

Les Villeneuvois pris en otage…

526x297-yD5-064e1Le 30 septembre 2015 je suis intervenu au conseil municipal pour dénoncer la hausse des impôts locaux déguisée votée par la majorité.

En effet le Front de gauche et Les socialistes ont voté une diminution de l’abattement général à la base, une sorte de cadeau fiscal prévu par la loi uniquement applicable aux résidences principales. A partir de 1er janvier 2016, cette réduction de 16.2%  ne sera plus que de 10%. La base de calcul sera donc plus élevée et automatiquement les Villeneuvois verront leur taxe d’habitation augmenter. Par ailleurs pour les familles les plus démunis, il n’y aura pas de réduction de taxe intermédiaire. Cette hausse d’impôt est d’autant plus injuste car elle touche toutes les ménages, que l’on soit locataire d’un petit studio ou propriétaire d’un grand pavillon.

La majorité se retrouve incapable de diminuer son train de vie : Ses dépenses dérapent notamment avec le budget de la masse salarial qui représente à lui seul 60% du budget de fonctionnement de la commune, et reste en constante augmentation. La capacité d’autofinancement est négatif, elle a pour conséquence l’augmentation des emprunts et la diminution des investissements. La baisse de dotation de l’état, et les dettes toxiques déjà accumulées n’ont pas arrangé les choses. La majorité socialo-communiste n’a plus eu le choix que d’augmenter les impôts, la ville la plus pauvre du département… les échéances électorales étant passées, les promesses n’ont plus lieu d’être.

En réponse à mes interrogations, le 1er adjoint nous explique que seulement 25% des familles seront impactés, car 50% des familles ne paient pas d’impôt, et que dans la moitié restante, une famille sur deux a sa taxe d’habitation plafonnée.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, la majorité sociolo-communiste s’apprêterait à voter l’augmentation des taux de fiscalité directe au prochain conseil municipal prévu le 28 janvier prochain. Ainsi la taxe d’habitation, la taxe foncière sur les propriétés bâties, et la taxe foncière sur les propriétés non bâties, augmenterait respectivement de 2.77, 1.74 et 2.91 points. 

Une simulation donne au minimum une augmentation de 1.5 à 2 millions  euros pour ces impôts directs et indirects.

La raison évoquée  « … pour la première fois, la Ville apparaît confrontée à un « effet ciseau », c‘est-à-dire que l’évolution de ses recettes ne permet pas de subvenir à l’évolution naturelle de ses dépenses à service public constant « 

Les Villeneuvois sont ainsi pris en otage, obligés de payer pour la mauvaise gestion de leur ville…

About admin

Scroll To Top