Home / Actualités / Le Plateau : Quartier abandonné par les élus !

Le Plateau : Quartier abandonné par les élus !

ruedesfusillésLe 1er juillet dernier, en présence du préfet et de Nathalie Dinner, conseillère départementale, Mme le maire a signé le contrat de ville à la Maison pour tous du Bois-Matar. Cet outil doit permettre de développer les quartiers abandonnés par l’amélioration du cadre de vie des habitants, le renforcement de la cohésion sociale et le dynamisme économique.

Une semaine plus tard, le tracé de la ligne de bus J2 qui dessert habituellement le quartier est modifiée, en raison des travaux dans le parc Beauregard qui empêchent la circulation à double sens. Décidément les promesses n’engagent que ceux qui y croient…

En effet la rue des fusillés est en travaux, et elle en avait bien besoin. Les travaux étaient nécessaires. Mais laisser le quartier du bois-Matar sans desserte de bus est de l’incompétence. Plus globalement le Plateau  ne sera plus desservi au moins jusqu’à 30 août 2015 : les départs se feront désormais de la gare routière Dunant, à coté de la Poste, pour rejoindre l’arrêt du ru de Gironde, en empruntant l’avenue de Valenton et l’avenue de la division Leclerc. Malgré l’affluence que connait cette ligne, les élus concernés n’ont pas jugé opportun de mettre une solution alternative au nouveau circuit.

Ce projet, estimé autour de 3 millions d’euros d’après certaines sources, est réalisé à la va-vite, sans concertation, alors que la loi oblige une enquête publique.

Ce transfert de terminus va engendrer une augmentation du temps de trajet et du risque d’accident pour les usagers qui n’emprunteront pas le souterrain de la gare, faute d’accès PMR… Près de 3 600 habitants vont se retrouver sans transport en commun pendant out l’été. D’autant plus que la population de ce quartier est jeune, ne possède souvent pas de permis de conduire, et est victime d’un taux de chômage élevé. Près de 75 % des habitants bénéficient d’un logement social.

C’est un quartier laissé à l’abandon ; par exemple le distributeur d’argent le plus proche se trouve au centre ville ! Une jeune mère m’a confié avoir fait un stock de lait pour son bébé en bas age, tellement c’était devenu difficile d’aller au centre ville…

L’information ne semble pas non plus avoir été diffusée à grande échelle, les usagers se retrouvant perdus à chercher le terminus. Les habitants vont-ils devoir remonter à pied ou à vélo au plateau sous cette canicule, après avoir subi déjà les aléas du RER D ?

About admin

Scroll To Top