Home / Villeneuve-Saint-Georges / Laxisme et désintérêt pour leur commune des élus Villeneuvois !

Laxisme et désintérêt pour leur commune des élus Villeneuvois !

Visiblement satisfaite d’elle-mêmemarechal juin, lors de la séance de l’assemblée communale du 2 février dernier, la majorité municipale PC/PS/PRG a présenté le projet de cession de plusieurs terrains constituant l’Ilot Pasteur (en fait il était demandé d’autoriser Mme le maire de signer la promesse de vente). Ils sont situés dans un quadrilatère limité par les rues Pasteur, Jules Guesde et l’avenue Carnot. Un promoteur immobilier privé s’est déclaré intéressé. D’une superficie totale de 2379 m², et cadastrés sur trois parcelles AO n°228, AO n°239 et AO n°240, ils devraient être vendus pour la somme de 2,566 millions d’Euro.

Cette opération immobilière se traduira par la construction de 3 bâtiments de 125 logements et de locaux d’activités et commerciaux, ces derniers étant situés au rez de chaussée. La PMI et de la mission locale devraient y être transférés.

Malheureusement, tout n’apparait pas aussi simple : la société qui envisage l’acquisition du foncier communal, n’a que deux ans d’existence. Après quelques investissement en 2015, elle a réellement commencé son activité seulement en 2016. Cela ne semble pas déranger Mme le Maire quant à sa fiabilité.

Concernant le projet, la parcelle AO n°240 comprend aussi le trottoir et la moitié de la rue Pasteur. A la vue de leur réponse aux légitimes interrogations de la minorité, les élus en charge du dossier ont rapidement montré qu’ils ne maîtrisaient pas le sujet traité. Par exemple, l’assiette de l’intersection entre la rue Pasteur et l’avenue Carnot pourrait être transformée, créant éventuellement un nouveau nœud de ralentissement dans la ville (ces 2 voies sont communales).

Un plan très incomplet a été présenté. Son contenu, qui a servi de référence au « débat communal », est imprécis. Il n’y a pas de titre, pas d’orientation, ni d’échelle. Tout cela est très insuffisant pour un dossier de cette ampleur qui, par sa dimension, risque de changer la morphologie du centre-ville, et donc d’impacter notablement la qualité de la vie des Villeneuvois.

La PMI Condorcet est fermée depuis l’an dernier. Il ne reste plus que 11 médecins de ville (c’est très insuffisant). La PMI située avenue Carnot est saturée. On peut se demander comment feront les Villeneuvois, lorsque l’activité de cette dernière sera suspendue. Et le personnel ?

Ce sujet fait partie de nombreux autres dossiers à la dérive. Comme le cas de ce terrain ex communal situé au nos134-136 rue de Paris, vendu initialement 720 000 Euro à un promoteur. Puis racheté aujourd’hui, seulement un peu plus d’un an après la cession, pour la somme de 7,3 millions d’Euros (10 fois plus) avec un bâtiment en l’Etat Futur d’Achèvement. Pour 2500 m² de surface de planchers prévus dans l’immeuble qui y sera peut-être construit.

Sans oublier l’opération catastrophique de l’école des poètes, où la société EVERWOOD a été au bout d’un an été mise en liquidation, et a par conséquent arrêté les travaux. Le chantier s’est achevé avec 5 ans de retard. Et comme la majorité n’avez pas pris des précautions, en contractant une assurance dommages ouvrage, la ville a perdu près de 4,3 millions d’Euro.

Sommes-nous désormais en phase de subir la même chose en plein centre-ville !

Birol BIYIK

About admin

Scroll To Top